Hervé Pellois, député de la première circonscription du Morbihan

Plan pauvreté

Emmanuel Macron a annoncé le lancement d’un plan pauvreté pour transformer notre État-providence, notre système de protection sociale, pour éradiquer la grande pauvreté.

Pour atteindre cet objectif, il faut intervenir dès la petite enfance, pour mieux protéger et garantir les droits fondamentaux des enfants. Il a, dans ce domaine, annoncé la création de 30 000 nouvelles places en crèche, la mise en place du tiers-payant pour la garde d’enfant, des petits déjeuners dans les collèges de REP+ et le développement de la tarification sociale dans les cantines.

 

Il faut aussi être plus attentif à la situation des jeunes qui sont les premiers frappés par la pauvreté. Seront donc mis en place l’obligation de formation jusqu’à 18 ans, la généralisation de la Garantie jeune et le renforcement de l’aide sociale à l’enfance qui pourra se prolonger jusqu’à 21 ans.

Le Président a, par ailleurs, annoncé l’ouverture de deux grands chantiers :

- la mise en place d’un véritable service public de l’insertion, qu’il faut construire avec l’ensemble des acteurs, et dont l’État sera le garant, car il est le seul à pouvoir assurer une protection universelle et égale pour tous, partout sur le territoire.

- la rénovation de notre système de minima sociaux pour en finir avec la complexité administrative qui fait que 30 % de ceux qui pourraient bénéficier du RSA n’en font pas la demande. Pour cela, le Président a demandé au Gouvernement de préparer la mise en place du revenu universel d’activité qui fusionnera le plus grand nombre possible de prestations de manière à garantir un socle pour tous, et devra être en même temps un vrai tremplin vers le retour à l’emploi.

Ces deux chantiers vont faire l’objet d’une large concertation avec l’ensemble des parties prenantes (collectivités, associations, personnes en situation de pauvreté…) et devront se concrétiser dans un projet de loi qui sera présenté en 2020.

Notre tâche maintenant est d’être à la hauteur de cette grande ambition. Le Président s’est engagé à réunir les acteurs tous les six mois pour assurer le suivi de la mise en œuvre de cette stratégie.

Consultez la dernière lettre d'information

Les communes de la première circonscription du Morbihan

voir la carte de la circonscription

Suivez Hervé Pellois