Hervé Pellois, député de la première circonscription du Morbihan

COVID 19 - Les nouvelles mesures à compter du 28 novembre

Le Président de la République s’est exprimé mardi 24 novembre pour rendre compte aux Français de l’évolution de l’épidémie. Il a fixé un cap, un calendrier et des perspectives pour donner à tous les citoyens une visibilité sur les prochains mois.

Ainsi à partir du samedi 28 novembre matin seront permis :

- Les déplacements pour motif de promenade dans un rayon de 20 kilomètres et pour trois heures. Toutefois, le système de l’attestation et le confinement adapté resteront en vigueur.
- Les activités extra-scolaires en plein air
- La réouverture de tous les commerces dans le cadre d’un protocole sanitaire strict, jusqu’à 21h au plus tard.
- Pour les cultes, les offices seront à nouveau permis dans la limite de 30 personnes.

 

 

A partir du 15 décembre, à condition que les objectifs sanitaires soient atteints et toujours selon des protocoles stricts, pourront être autorisés :

- La levée du confinement : les déplacements y compris entre les régions seront possibles. Un couvre-feu sera mis en place de 21h à 7h du matin partout sur le territoire, avec une exception les soirs des 24 et 31 décembre.
- La reprise des activités extrascolaires en salle pour l’accueil des enfants durant les fêtes.
- La reprise de l’activité des salles de cinéma, théâtres, musées. Le couvre-feu étant à 21h, une souplesse sera accordée pour le retour d’une séance de cinéma ou d’un spectacle, le ticket faisant foi. A cet égard, le Président de la République a redit son soutien à tous les acteurs de la culture « qui ont tenu, qui ont créé, innové, su trouver de nouveaux publics dans ce contexte si difficile ».

Des contraintes fortes demeureront toutefois, avec :

- L'interdiction des grands rassemblements et des évènements festifs.
- Le maintien de la fermeture des lieux susceptibles de rassembler un grand nombre de personnes (parcs d’attraction, parcs d’exposition etc.), des bars, des restaurants, des discothèques. Des décisions relatives aux stations de sports d’hiver seront prises prochainement.
- La limitation du nombre d’adultes rassemblés dans un endroit clos au maximum.

 

A partir du 20 janvier, si les objectifs sanitaires sont tenus, est prévu : 

- Le décalage du couvre-feu et la réouverture des restaurants et des salles de sport
- La reprise des cours en présentiel pour les lycées et, quinze jours plus tard, pour les universités.

 

Cet horizon, ce cap fixé par le Président doit nous permettre de poursuivre les objectifs suivants :

- Assurer un équilibre entre santé, économie et éducation
- Avoir une cohérence commune dans l’application des mesures et adapter la réponse aux territoires, en particulier pour nos Outre-mer où des plans spécifiques par territoire seront prévus.
- Permettre à chacun de trouver une part de respiration dans cette période difficile qui dure tout en évitant les situations où le virus se propage le plus (les rassemblements, les lieux de brassage de public, etc.).

 

S'agissant des vaccins à venir

- Les vaccins de première génération seront disponibles d’ici la fin décembre, début janvier et une seconde génération arrivera au printemps. L’Etat est mobilisé depuis plusieurs mois sur la question des vaccins avec la commande de doses par le biais de l’UE qui seront répartis en fonction de la population de chaque Etat membre.

Il est prévu une campagne de vaccination rapide et massive en 2 phases dont les recommandations seront bientôt présentées par la Haute autorité de santé. Les modalités pratiques seront définies par les autorités sanitaires avec l’Etat, les collectivités locales, les hôpitaux, les maisons de retraite et l’ensemble des médecins de villes. Seront prioritaires pour la première phase, les personnes fragiles/âgées, puis les vaccins seront déployés largement dans un deuxième temps. Mais il n'y aura aucune obligation de vaccination. Le suivi de la vaccination sera assuré dans la plus grande transparence par un comité scientifique et un collectif de citoyens sera également mis en place à cette fin.

Sur le plan économique

Pour faire face à la crise économique et sociale qui va vraisemblablement encore s’aggraver, le Président de la République a annoncé la poursuite de la stratégie du « quoi qu’il en coûte », et la création, dès les prochains jours, de nouvelles aides : tous les établissements qui resteront fermés administrativement (bars, restaurants, salles de sport) se verront verser, quelle que soit leur taille, 20% de leur chiffre d’affaires (année 2019) si cette option est préférable pour eux aux 10 000 euros du fonds de solidarité.

 

Consultez la dernière lettre d'information

Les communes de la première circonscription du Morbihan

voir la carte de la circonscription

Suivez Hervé Pellois