Hervé Pellois, député de la première circonscription du Morbihan

Le déploiement du plan France Relance dans le Morbihan

La crise économique que nous traversons est non seulement brutale, mais elle s’inscrit aussi dans la durée. Face à ce choc inédit, nous avons fait le choix de protéger et de soutenir l’ensemble de nos entreprises et salariés, et ce tant que la crise sanitaire durera.

Dans le même temps, nous devons relancer massivement et rapidement l’économie de notre pays : avec France Relance, nous avons été l’un des premiers pays européens à adopter notre plan de relance, en engageant 100 milliards d’euros pour construire la France de demain.

Le Morbihan bénéficie d’ores et déjà pleinement des mesures de France Relance.

 


Volet écologie
France Relance, c’est 35,7 millions d’euros mobilisés pour la rénovation des bâtiments de l’État, pour un meilleur confort des agents et des usagers.
Parmi les 51 opérations soutenues, figurent :
-La rénovation énergétique de la caserne de gendarmerie Clisson de Pontivy ;
-La réhabilitation du bâtiment Yves Coppens du campus Tohannic porté par l’université de Bretagne sud ;
-L’installation de bornes de recharges pour véhicules électriques sur les parkings de différents services de l’État ou de l’Agence nationale pour la formation professionnelle des adultes (AFPA) ;
-Divers travaux d’isolation de bâtiments des armées à Meucon ou Vannes mais également le remplacement d’une chaudière au sémaphore de Beg melen à Groix ;
-La réhabilitation des classes du patrimoine du centre des monuments historiques à Carnac ;
-La rénovation globale des locaux de la direction départementale des territoires et de la mer à Lorient.

France Relance a accompagné les Morbihannais dans le verdissement de leur véhicule automobile avec près de 2 300 primes à la conversion et bonus écologiques accordés depuis juillet.

En 2020, ce sont près de 2330 particuliers qui se sont saisis de MaPrimeRénov’.

 

Volet Compétitivité
France Relance, c’est un soutien à l’industrie morbihannaise : 8 entreprises du département ont bénéficié dès 2020 de 6 millions d’euros pour réaliser 28 millions d’euros d’investissement :
- 4 entreprises via le dispositif « territoires d’industries » dont Bretagne chimie Fine à Pleucadeuc
- 3 entreprises ont bénéficié des fonds pour la modernisation du secteur aéronautique : Socomore, Europe3D et Oroloia.
- 1 entreprise a bénéficié des fonds pour la modernisation du secteur automobile : Saric group France Relance renforce la compétitivité du territoire avec une baisse des impôts de production de 79,4 millions d’euros pour 7 730 entreprises du département.

France Relance accompagne les entreprises du Morbihan à l’export.
-14 entreprises du Morbihan ont bénéficié des « chèques export » de France Relance pour les encourager malgré le contexte sanitaire à continuer à prospecter à l’international.
France Relance, c’est aussi le souci de préserver notre patrimoine et notamment les monuments historiques :
- La commune d’Hennebont a bénéficié d’une aide de 350 000 euros d’euros pour achever la restauration de la partie haute de la Basilique Notre-Dame-La restauration du cœur et des élévations intérieures de la Nef de la cathédrale Saint-Pierre à Vannes est également financée dans ce cadre.

 

Volet cohésion
France Relance, c’est donner des perspectives aux jeunes morbihannais avec le plan « 1 jeune, 1 solution » : plus de 3 700 jeunes morbihannais ont bénéficié du « plan jeunes » en 2020 dont :
- 2 220 primes à l’embauche financées par France Relance
- 1 440 contrats d’apprentissage aidés par France Relance.

France Relance, c’est l’État aux côtés des communes et groupements de communes dans leurs projets d’investissement local : un soutien massif de 13,7 millions d’euros complémentaires a été apporté aux investissements des collectivités locales notamment pour la réhabilitation des réseaux d'assainissement des communes du littoral (7,9 millions d’euros), ou en faveur de mobilité douce (2,2 millions d’euros). Ont ainsi été soutenus :
- L’extension du réseau d'eaux usées en zone à enjeux sanitaires, à Belz portée par Auray Quiberon Terre Atlantique, représentant un investissement d'1,6 million d’euros
- Le déploiement de pistes cyclables au départ et autour des agglomérations pour permettre des continuités de circulation en vélo en toute sécurité.

Le secteur médico-social a également été soutenu par un abondement de 1,5 million d’euros des crédits État au projet de création d’un EHPAD à Guéméné-sur-Scorff.


La liste des projets est disponible sur www.morbihan.gouv.fr.

Consultez la dernière lettre d'information

Les communes de la première circonscription du Morbihan

voir la carte de la circonscription

Suivez Hervé Pellois