Hervé Pellois, député de la première circonscription du Morbihan

Brexit

Les Britanniques ont décidé la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne.
 
C’est un choix douloureux, mais ce choix est le leur et nous devons le respecter, en en tirant toutes les conséquences.
1/ Le Royaume-Uni ne fera plus partie de l’Union européenne, les procédures prévues par les traités seront rapidement appliquées.
2/ La France pour elle-même et pour la Grande-Bretagne continuera à travailler avec ce grand pays ami, notamment en matière de défense.
3/ Ce choix met gravement l’Europe à l’épreuve. Elle doit montrer sa solidité et sa force en apportant les réponses nécessaires pour maîtriser les risques économiques et financiers.
4/ Un sursaut est nécessaire : l’Europe doit réaffirmer ses valeurs, et s’affirmer comme puissance.


 
La France sera donc à l’initiative pour que l’Europe se concentre sur l’essentiel : défense et sécurité, investissement pour la croissance et l’emploi, harmonisation sociale et fiscale, renforcement de la zone euro et de sa gouvernance économique. L’Europe doit porter des projets et non pas se perdre en procédures. Elle doit être comprise et contrôlée par les citoyens. L’Europe est une grande idée, pas simplement un grand marché : c’est sans doute à force de l’avoir oublié qu’elle s’est perdue.
 
C’est le mandat que le président de la République ira porter au Conseil européen mardi prochain. La France a une responsabilité particulière dans le sursaut nécessaire. Puisque l’Histoire est là, soyons à la hauteur de la circonstance que nous traversons.

Consultez la dernière lettre d'information

Les communes de la première circonscription du Morbihan

voir la carte de la circonscription

Suivez Hervé Pellois