Aussi pour 2016, la prime d’activité bénéficiera d’une rallonge budgétaire de 400 M€, soit 10 % de l’enveloppe globale. Grâce à cette demande accrue, le taux de pauvreté devrait continuer à diminuer.