À l'Assemblée

 

 

Dans le cadre du printemps d'évaluation des politiques publiques, nous avons auditionné le Ministre de l’Agriculture Didier Guillaume sur la Mission agriculture, alimentation, forêt et affaires rurales dont nous sommes rapporteurs spéciaux avec ma collègue Emilie Cariou.

Vous pouvez retrouver l'intégralité de l'audition dans la vidéo ci-dessus.

Les relations entre les producteurs, les transformateurs, les industriels et les distributeurs se sont encore révélées extrêmement difficiles et tendues au cours des négociations commerciales 2018-2019 : la guerre des prix se poursuit entre les distributeurs pour gagner des parts de marché les uns par rapport aux autres.
Cette situation a été aggravée par les rapprochements de centrales d’achat, renforçant le déséquilibre déjà criant entre les 450 000 exploitations agricoles et plusieurs milliers d’industriels d’un côté et les quatre principales centrales d’achat pesant 90 % du marché de l’autre.

En commission des finances, nous avons auditionné Monsieur Rémy RIOUX, Directeur général de l’Agence française de développement. L'occasion pour moi de lui poser la question suivante :

"Vous avez bien mis en évidence votre forte implication sur le continent africain. C’est sans doute normal de par l’Histoire.
Vous venez de confirmer votre soutien au Maroc par exemple, en apportant pour la quatrième année consécutive une ligne de crédit de 50 millions d’euros pour des projets agricoles et agroalimentaires ayant une dimension liée au développement durable et à la protection des ressources naturelles.
Je voudrais savoir comment se situe la France et, à travers elle l’AFD, par rapport aux autres pays de l’Union européenne ? Avez-vous des partenariats avec ces autres pays de l’Europe ? Enfin, comment jugez-vous la présence de la Chine sur ce continent africain ?"

En tant que rapporteur spécial sur les crédits consacrés à l’agriculture, la forêt, les affaires rurales et la pêche, je mène avec ma collègue Emilie CARIOU, Députée de la Meuse, une évaluation des politiques publiques menées dans ces domaines.
Nous nous sommes ainsi déplacés à Orléans pour auditionner l’Agence de l’eau Loire-Bretagne. Cette rencontre nous a permis d’évaluer le montant et la pertinence des aides consacrées à l’agence de l’eau à l’agriculture.
Au cours de cette journée, nous avons également eu l’occasion d’échanger avec la DRAAF et de la DREAL du Centre-Val de Loire ainsi que des élus du Conseil régional du Centre-Val de Loire.

Page 1 sur 7

Consultez la dernière lettre d'information

Les communes de la première circonscription du Morbihan

voir la carte de la circonscription

Suivez Hervé Pellois