À l'Assemblée

Dans le cadre du rapport sur la mission « Agriculture, alimentation, forêt et affaires rurales » du projet de loi de finances pour 2019, nous avons mené avec Emilie Cariou plusieurs auditions.
L’Agence des services de paiement, payeur européen d’aides agricoles, a souligné les améliorations quant au versement des aides de la PAC. Les retards de paiement de 2016 et 2017 seront régularisés avant la fin de cette année.

Réformer notre fiscalité agricole était devenue une nécessité. C’est pourquoi, en février dernier, le Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, Stéphane Travert et le Ministre de l’Economie et des Finances, Bruno Le Maire avaient choisi de réunir des parlementaires de tous bords politiques afin de faire émerger des propositions communes pour le projet de loi de finances pour 2019.
Pendant six mois, j’ai mené avec le groupe La République en Marche une quinzaine d’auditions à l’Assemblée nationale et en Bretagne. Nous avons rencontré les services des ministères concernés, les syndicats agricoles, des avocats fiscalistes ou encore des experts indépendants.

Deux syndicats de chirurgiens-dentistes, représentant plus de 60% de la profession, ont fait connaître vendredi 1er juin leur décision de signer avec l’Assurance Maladie un accord qui permettra à chaque assuré d’accéder à une offre de prothèses dentaires intégralement remboursées. L’accord favorisera également davantage la prévention et la prise en charge de certains publics prioritaires, en particulier des enfants pour faire d’eux la première génération sans carie.
Cet accord constitue la première étape de la mise en œuvre de l’engagement du Président de la République à faire accéder l’ensemble des Français à une offre de soins sans reste à charge dans les domaines de l’optique, du dentaire et de la prothèse auditive.
C’est une avancée majeure pour renforcer l’accès aux soins dentaires des Français. Aujourd’hui, près d’1 Français sur 5 renonce à une prothèse dentaire à cause de son coût. La mise en place de l’offre sans reste à charge commencera dès 2020 et sera totalement accessible pour l’ensemble des actes concernés au 1er janvier 2021.

Le débat d’orientation des finances publiques qui a lieu chaque année durant l’été fait le lien entre la loi de règlement, qui approuve les comptes de l’année antérieure, et le projet de loi de finances de l’année suivante. Il sert donc à réaliser un point d’étape autour des enjeux budgétaires actuels.
Ce débat est l’occasion de remettre en perspective notre action en matière budgétaire en 2017, de faire le point sur l’exécution de la loi de finances de 2018 et de définir les perspectives pour 2019.
En 2017, la France est enfin sortie de la procédure de déficit excessif. Elle était, avec l’Espagne, le dernier Etat de la zone euro à faire l’objet d’une telle procédure. Pour la première fois depuis 2007, le déficit public s’est établi à moins de 3% du PIB. C’est donc un premier engagement fort qui a été tenu et qui est le résultat combiné de l’action des deux gouvernements successifs. L’économie a également fortement accéléré, avec une croissance de 2,2% du PIB (contre 1,2 % en 2016), soit le meilleur niveau depuis 2011.

Cette année pour la première fois, nous menons des commissions d’évaluation des politiques publiques dans le cadre du « printemps de l’évaluation ». Les ministres sont auditionnés par les députés afin que les parlementaires aient des moyens d’informations supplémentaires pour comprendre comment est utilisé l’argent public par les administrations et comment renforcer l'efficacité des mesures budgétaires votées chaque automne.

En tant que rapporteur spécial sur les crédits consacrés à l’agriculture, la forêt, les affaires rurales et la pêche, en binôme avec Emilie Cariou, Députée de la Meuse, ce printemps de l’évaluation nous a permis de contrôler l’exécution des crédits affectés à l’agriculture biologique. En effet, l’agriculture biologique connait une importante dynamique.

Consultez la dernière lettre d'information

Les communes de la première circonscription du Morbihan

voir la carte de la circonscription

Suivez Hervé Pellois