Avec plusieurs de mes collègues parlementaires, nous avons signé l'appel pour l'interdiction des néonicotinoïdes.

"Nous, députés et sénateurs, appelons nos collègues de l'Assemblée nationale et du Sénat à voter l'interdiction de tous les néonicotinoïdes sur l'ensemble du territoire français à partir du premier janvier 2016.

Substances solubles, elles imprègnent toute le plante jusqu'à son pollen, s'infiltrent dans le sol et se répandent sur les eaux de surface et souterraines.

Non seulement les colonies d'abeilles sont décimées, mais les oiseaux , les invertébrés les poissons sont menacés et la chaine alimentaire humaine est contaminée.

Alertés par les hécatombes frappant leurs ruches, les apiculteurs ont lancé l'alerte il y a 20 ans. La communauté scientifique internationale a depuis lors prouvé la neurotoxicité de ces produits.

Nous, élus du peuple dorénavant suffisamment instruits, devons aujourd'hui, sans perdre davantage de temps, prendre la décision, que nous dicte l'intérêt général. La France peut agir en pleine souveraineté et montrer la voie à ses partenaires européens, comme elle l'a déjà fait par le passé."

 

 

A l'issue du forum "République et Islam : ensemble, relevons le défi" organisé à l'Assemblée nationale le 22 juin dernier, l'ensemble des intervenants à cette journée de débats ont signé un double appel.

Le Président de la République a demandé au Gouvernement de préparer un projet de loi constitutionnelle permettant la ratification par la France de la Charte européenne des langues régionales. Il confirme ainsi un de ses engagements pris dans la campagne présidentielle.

Adoptée en 1992 sous l’égide du Conseil de l’Europe, la Charte vise à protéger et à promouvoir les langues régionales et les langues minoritaires. Elle définit une série d’engagements auxquels les États peuvent souscrire, dans pratiquement tous les domaines : éducation, justice, administration, médias, culture, vie économique et sociale et coopération transfrontalière. La Charte tend à favoriser "le droit de pratiquer une langue régionale ou minoritaire dans la vie privée et publique", ce droit est reconnu comme un droit imprescriptible. Entrée en vigueur le 1er mars 1998, la Charte a été ratifiée par 25 États.

Lors des questions au Gouvernement j'ai interrogé Michel SAPIN, Ministre des finances, sur le plan européen d'aide à la Grèce.

"Monsieur le Ministre des Finances et des Comptes publics,
Une fois de plus, l’Union européenne a rendez-vous avec son destin. Nous devons faire aboutir le processus de négociations avec les Grecs, car de l’accord sur la dernière tranche du plan de sauvetage dépend le sort de tous les Européens.

La semaine dernière, j’ai participé avec ma collègue écologiste Brigitte Allain à un déplacement Outre-mer pour le compte de la Mission d’information sur les circuits courts et la relocalisation des filières agro-alimentaires.
 
L’objectif de ce déplacement, à Mayotte et à la Réunion, était de comprendre les particularités économiques et culturelles de ces territoires insulaires, puis de réfléchir aux moyens d’y développer la production locale, en promouvant une économie de circuits courts et d’autosuffisance agricole et alimentaire.