En circonscription

Le déplacement du Président de la République en Bretagne

Lors de son déplacement en Bretagne, les 20 et 21 juin, Emmanuel Macron a annoncé plusieurs mesures importantes.

A Quimper, le Président de la République a dévoilé la « décentralisation de projet ». La Bretagne, sera le laboratoire de cette décentralisation de projet au niveau national. Il s’agit pour une collectivité d’avoir des compétences différentes d’autres collectivités de même strate.

En matière de transports, le Président a réaffirmé sa volonté de développer les aéroports de Rennes, Brest et Lorient. Il a également confirmé un soutien financier pour la ligne Quimper-Paris.

 

Concernant le ferroviaire, il a promis l’extension de la LGV entre Rennes et Redon. Les trains bolides, qui font Paris Brest en 3 h 17 seront finalisés. L’État soutiendra également l’aménagement de pôles d’échanges multimodaux à Auray, Vannes et Quimper. Emmanuel Macron s’est, par ailleurs, engagé à améliorer les sections à 2X2 voies entre Rennes et Châteaulin, sur la RN164. Enfin, le Président a confirmé le développement du numérique grâce au déploiement de pylônes intermédiaires et de la fibre.

Pour l’agriculture, le président a évoqué un grand plan d’investissement agricole à hauteur de 4 milliards d’euros. L’objectif est de proposer une autre façon de produire afin de permettre à la France « de retrouver sa souveraineté alimentaire. » En juillet, l’ensemble des filières seront réunies à l’Élysée pour porter ces évolutions.

S’agissant des filières maritimes, Emmanuel Macron propose de promouvoir les industries navales à Brest, Lorient ou Concarneau. Il a également réaffirmé son soutien à la filière pêche : « Nous voulons préserver nos équilibres et garantir l’accès aux zones de pêche. De même, nous continuerons à accompagner les professionnels concernant le renouvellement de la flotte. » Enfin, le Président a évoqué le développement de projets éoliens sur terre et en mer.

Sur la langue bretonne, Emmanuel Macron a déclaré que les langues régionales ont un vrai rôle à jouer. Il souhaite qu’à travers le réseau d’éducation, les différents réseaux comme l’école publique ou Diwan puissent être accompagnés.

Le Président a promis de revenir en Bretagne avant la fin de son mandat pour rendre compte.

Consultez la dernière lettre d'information

Les communes de la première circonscription du Morbihan

voir la carte de la circonscription

Suivez Hervé Pellois