En 2050, un tiers des français auront plus de 60 ans. Avec la loi sur l’adaptation de la société au vieillissement, promulguée le 28 décembre 2015, notre majorité a apporté des solutions concrètes aux enjeux qui se présentent à nous aujourd’hui mais a aussi anticipé pour les générations futures.
Pour favoriser le maintien à domicile, cette loi a notamment permis la revalorisation de l’allocation personnalisée d’autonomie, la création d’un nouveau droit social pour les proches-aidants : le droit au répit et a apporté un soutien au secteur de l’aide et des soins à domicile.
La République doit garantir à toutes et tous de vieillir libres et égaux en droit. Nous restons citoyens de la République à tous les âges de la vie.