Je suis intervenu au sujet de la lutte contre le gaspillage alimentaire à l'occasion du tour de France "PME Climats" hier à Saint Malo.

10 millions de tonnes de produits alimentaires sont détournés chaque année de l’alimentation humaine. La valeur théorique de ces produits est évaluée à 16 milliards d’euros. Leur impact carbone représente 15,3 millions de tonnes équivalent CO2, soit 3% de l’ensemble des émissions de l’activité nationale.

Avec Christel et Jean-Marie, bénévoles de la Croix rouge, j’ai effectué une soirée de maraude à Vannes ce lundi.
Le rendez-vous était fixé à 18h30 pour charger le nécessaire - café, couvertures, caisses et glacières – dans le camion de l’association, un camion tout neuf financé par ma dotation parlementaire 2016 à hauteur de 15 000€. Nous sommes ensuite allés chercher les dons - de 5 boulangeries et de restaurants  –pour nous approvisionner en sandwichs, soupe et pains.  Et c’est parti pour une soirée de maraude jusqu’à 22h.

A l’invitation de Gwen MASSEIN, Directrice territoriale, et d’Emmanuel NEVEUX, Directeur d’agence, j’ai visité l’agence Pôle emploi de Vannes- Ouest située à Plescop. Ils m’ont présenté le fonctionnement de Pôle emploi tant pour les demandeurs d’emploi que pour les entrepreneurs qui souhaitent recruter.

Philippe LE GAL, Président du Comité régional conchylicole de Bretagne Sud, recevait ce matin un public nombreux de professionnels, d’administratifs et de politiques intéressés par la filière de l’huître à ce salon national qui se tient pendant deux jours au Parc Chorus de Vannes.  L’occasion pour les professionnels de mettre en avant les innovations qui touchent cette profession ainsi que les difficultés sanitaires auxquelles ils sont confrontés par manque de discipline des particuliers au niveau des pollutions diffuses qui terminent obligatoirement leur cycle dans la mer.
1200 personnes vivent de cette filière dans le Morbihan sans oublier la formidable image que représente l’huître pour les touristes qui fréquentent la Bretagne et les consommateurs au sens large.

Il y a un an, je rencontrais Morgan GIRARDEAU  qui s’apprêtait à prendre le départ de son Judo World tour.
Le 14 septembre, il est parti de Vannes avec l'idée de parcourir et découvrir le monde en réalisant des sauts de puce de DOJO en DOJO. Il veut découvrir d'autres façons de pratiquer le JUDO, découvrir d'autres combattants, d'autres lieux, d'autres façons de vivre, bénéficier de leur hospitalité sur un ou deux jours contre le partage de cette même passion de l'effort, et des valeurs édictées par le fondateur du judo, JIGORO KANO.