J’ai toujours prôné le rassemblement de toutes les forces de Gauche et progressistes pour faire avancer la justice sociale, le vivre ensemble et l’épanouissement de chacun.

Au cours de mon mandat parlementaire, j’ai eu l’occasion de travailler étroitement avec Emmanuel Macron. Il fait preuve d’ouverture et d’efficacité. Sa vision optimiste et courageuse pour l’avenir est sans faille. Son programme est porteur d’une France moderne, européenne et progressiste. Il aura donc mon vote.

Dans le même temps, je sais que, dans mon entourage, d’autres porteront leur voix au premier tour des élections présidentielles sur d’autres candidats de Gauche. Je respecte leur choix. Cependant, pour ne pas revivre le cauchemar de 2002 avec l’élimination de Lionel Jospin dès le premier tour, la cohérence politique doit prendre le pas sur la logique partisane. Emmanuel Macron est le seul des onze candidats à pouvoir l’incarner.

Mon choix est celui du cœur, c’est celui d’un engagement permanent au service de l’intérêt général et de tous les habitants de la circonscription.

 

 

 

 "S’ouvrent, aujourd’hui, à Vannes, les septièmes journées scientifiques européennes du Service de Santé des Sapeurs-Pompiers de France.

C’est d’abord pour moi l’occasion de vous remercier et de vous dire la très grande considération que je porte au travail remarquable et courageux que vous effectuez.

Ma journée au salon de l'agriculture avec la Commission des affaires économiques de l'Assemblée nationale, a été l'occasion de rencontrer les responsables agricoles des différents syndicats et d'une dizaine de filières tout au long de la journée. Une véritable journée de travail qui tranche avec celles de nos "vedettes parisiennes".