Hervé Pellois, député de la première circonscription du Morbihan

Le Premier ministre a présenté le 16 avril en Conseil des ministres de nouvelles mesures pour renforcer ou compléter l’ensemble des mesures inédites prises depuis le début de la crise afin de faire face à la crise sanitaire que nous traversons.

Soutien économique

Dans le cadre d’un nouveau projet de loi de finances rectificative, le plan de soutien d’urgence est porté de 45md€ à 110Mds€. Il s’agit d’un montant exceptionnel qui recouvre un ensemble inédit par son ampleur de dispositifs de soutien économique pour faire face à la crise que nous traversons :

L'ensemble de notre système de santé est mobilisé pour faire face à l'épidémie de Coronavirus en cours. État et Gouvernement sont également mobilisés pour accompagner les entreprises de nos territoires.

Des mesures concrètes ont été mises en place :
1. Des délais de paiement d’échéances sociales et/ou fiscales (URSSAF, impôts) ;
2. Dans les situations les plus difficiles, des remises d’impôts directs pouvant être décidées dans le cadre d'un examen individualisé des demandes ;
3. Un soutien de l’État et de la Banque de France (médiation du crédit) pour négocier avec sa banque un rééchelonnement des crédits bancaires ;
4. La mobilisation de BPIFrance pour garantir des lignes de trésorerie bancaires dont les entreprises pourraient avoir besoin à cause de l’épidémie ;
5. Le maintien de l'emploi dans les entreprises par le dispositif de chômage partiel simplifié et renforcé ;

Chaque année, le salon international de l’agriculture est l’occasion de rencontrer les représentants de plusieurs filières et de nombreux bretons autour du stand de la Bretagne. Parmi les exposants, j’ai notamment eu le plaisir de saluer les producteurs de la Ferme fromagère de Sarzeau, de la cidrerie Nicol de Surzur et les charcutiers du Pont romain de Vannes.

Consultez la dernière lettre d'information

Les communes de la première circonscription du Morbihan

voir la carte de la circonscription

Suivez Hervé Pellois