Hervé Pellois, député de la première circonscription du Morbihan

La filière aéronautique, avec 300 000 emplois industriels, est un pilier de l’industrie française. Elle a été fortement impactée par la crise sanitaire du fait du coup d’arrêt massif et brutal du transport aérien. Pour permettre à cette filière stratégique de rebondir après la crise, le Gouvernement a annoncé, dans le cadre de France Relance, le lancement d’un fond de soutien.
Doté de 100 millions en 2020 et de 300 millions sur trois ans, le fonds de modernisation, de diversification et de verdissement des procédés de la filière aéronautique doit permettre aux acteurs de la filière aéronautique de rebondir en développant des chaînes de valeur d’avenir ou stratégiques afin de sortir de la crise par le haut. Cette aide permet également de préserver les compétences acquises et de préparer l’avion vert du futur.

Parmi les premiers lauréats retenus, figure l’entreprise Socomore, basée à Vannes.

Le ministère de l'économie et des finances a mis en place des mesures pour soutenir toutes les entreprises de moins de 50 salariés.

Le Fonds de solidarité

- Toutes les entreprises fermées administrativement, de moins de 50 salariés, bénéficieront d'une aide mensuelle allant jusqu'à 10 000 euros, sans exception.

- Les entreprises de moins de 50 salariés des secteurs du tourisme, de l'hôtellerie-restauration, de l'événementiel, de la culture, du sport et des secteurs liés qui ne sont pas fermées administrativement mais qui subissent une perte de chiffre d'affaires de plus de 50% bénéficieront également d'une indemnisation mensuelle pouvant aller jusqu'à 10 000€.

- Toutes les autres entreprises de moins de 50 salariés subissant une perte de chiffre d'affaires de plus de 50% bénéficieront d'une indemnisation pouvant aller jusqu'à 1 500€ par mois. 

Consultez la dernière lettre d'information

Les communes de la première circonscription du Morbihan

voir la carte de la circonscription

Suivez Hervé Pellois