Hervé Pellois, député de la première circonscription du Morbihan

J'ai posé une question à Madame la Ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche sur la place de l'Université Bretagne Sud dans les restructurations universitaires en cours.

" Madame la Ministre,
Ma question porte sur la place de l'Université Bretagne Sud (UBS) dans les restructurations universitaires en cours.
J’interviens au nom des 6 députés, des 3 sénateurs et des élus communautaires du Morbihan.
L’UBS est née en 1995 de la volonté politique d'offrir aux lycéens du Morbihan la possibilité de faire des études supérieures, et de participer, comme toutes les universités, au développement de la recherche au meilleur niveau et à l'innovation.
Aujourd'hui, l’UBS est classée parmi les toutes premières universités françaises pour la réussite des étudiants et l'insertion professionnelles de ses diplômés.

En commission des finances, nous avons auditionné Philippe DURON, Président du Conseil d’orientation des infrastructures. L’occasion pour moi de lui poser une question sur l’après Notre-Dame-des-Landes : « Monsieur le Président, le 17 janvier dernier, le Premier Ministre a annoncé l’abandon du projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Il a promis dans le même temps un vaste plan de développement des dessertes et liaisons ferroviaires des villes de l'Ouest.
Le rapport du Conseil d'orientation des infrastructures, rendu public le 1er février dernier, préconisait le report du prolongement de la LGV et des autres projets relatifs à l'Ouest après 2038 pour privilégier l’amélioration des lignes existantes, notamment entre Rennes et Nantes.

Stéphane TRAVERT, Ministre de l’agriculture, était hier en déplacement dans le pays de Vannes. Au cours de sa prise de parole, en clôture du congrès de la Fédération nationale des producteurs de lait, il a rappelé l’objectif du Gouvernement : « que les agriculteurs puissent vivre dignement de leur travail et notamment dans la production de lait. Cela passe par une inversion de la contractualisation. Demain, pour que les agriculteurs soient payés au juste prix, on partira du prix de revient du producteur ». Le Ministre les a aussi invités à se regrouper pour rééquilibrer le rapport de force.
Le Ministre s’est ensuite rendu au GAEC de Ponthomas à Theix-Noyalo, une exploitation familiale avec quatre associés principalement accès sur la production laitière. Il a pu discuter avec eux de l’intérêt des structures familiales et de la nécessité de séparer la partie conseil et la partie achat pour un exploitant.

Consultez la dernière lettre d'information

Les communes de la première circonscription du Morbihan

voir la carte de la circonscription

Suivez Hervé Pellois