Hervé Pellois, député de la première circonscription du Morbihan

Une nouvelle soirée Territoire de réseaux, organisée par VIPE, a permis de réunir les 45 réseaux économiques présents sur le Pays de Vannes. Des collaborations inter-réseaux existent et plusieurs témoignages nous ont permis d’en apprécier la richesse et la portée.
Les entrepreneurs bénéficient de conseils et de retours d'expériences qui les aident dans le développement de leur entreprise. Ces réseaux sont une véritable chance pour notre territoire.

Nous avons auditionné en commission des finances Laurence BOONE, Chef énonomiste à l'OCDE. L'occasion pour moi de lui poser une question sur l'avenir de la filière pêche dans le cadre du Brexit.

"Vous semblez plus optimiste que les pêcheurs français qui ont peur d’un Brexit dur. Vous savez toutes les conséquences que ça pourrait avoir pour les ressources et sur la remise en cause des accords de pêche entre les pays européens. C’est aussi toutes les conséquences liées aux ralentissements transmanche, aux problèmes douaniers qui pourraient se poser et peut-être à une certaine dérivation des transports de poissons non plus vers Boulogne et Calais mais vers Rotterdam.

J’ai participé le 16 mars au rassemblement citoyen pour le climat à Vannes.
Dans ce domaine, nous menons des actions déterminées :
- La France est le premier grand pays à avoir interdit tout nouveau permis d’exploitation d’hydrocarbures.
- Nous respectons nos engagements européens et internationaux : les objectifs 2020 en matière d’émissions de gaz à effet de serre seront atteints.
- Notre engagement écologique se traduit notamment par des mesures pour les plus modestes qui peuvent, par exemple, changer leur chaudière pour 1€, et bénéficier d’une aide allant jusqu’à 5000 € pour acquérir un véhicule plus propre, neuf ou d’occasion.

Consultez la dernière lettre d'information

Les communes de la première circonscription du Morbihan

voir la carte de la circonscription

Suivez Hervé Pellois