Hervé Pellois, député de la première circonscription du Morbihan

Le ministère de l'économie et des finances a mis en place des mesures pour soutenir toutes les entreprises de moins de 50 salariés.

Le Fonds de solidarité

- Toutes les entreprises fermées administrativement, de moins de 50 salariés, bénéficieront d'une aide mensuelle allant jusqu'à 10 000 euros, sans exception.

- Les entreprises de moins de 50 salariés des secteurs du tourisme, de l'hôtellerie-restauration, de l'événementiel, de la culture, du sport et des secteurs liés qui ne sont pas fermées administrativement mais qui subissent une perte de chiffre d'affaires de plus de 50% bénéficieront également d'une indemnisation mensuelle pouvant aller jusqu'à 10 000€.

- Toutes les autres entreprises de moins de 50 salariés subissant une perte de chiffre d'affaires de plus de 50% bénéficieront d'une indemnisation pouvant aller jusqu'à 1 500€ par mois. 

" À la fin de l’été, présentant le budget du ministère de l’agriculture et de l’alimentation pour 2021, vous avez dit, Monsieur le ministre, « c’est du plus-plus-plus ».
Il y a en effet beaucoup de plus dans ce PLF : nous nous en réjouissons et je commencerai par là. Il y a aussi des questions : j’en poserai certaines et nous en verrons d’autres avec les amendements. Il y a enfin un peu de moins, notamment quant au CAS-DAR.

La situation sanitaire de notre pays s’est fortement dégradée. Toutes les régions ont désormais dépassé le seuil d’alerte. Le nombre de contaminations a doublé en moins de deux semaines.

Dans ce contexte, le Président de la République a explicité la nécessité d’engager une nouvelle période de confinement. Les règles ont été précisées par le Premier ministre Jean Castex.

Depuis ce vendredi 30 octobre à minuit, le confinement redevient la règle au moins jusqu’au 1er décembre.

Consultez la dernière lettre d'information

Les communes de la première circonscription du Morbihan

voir la carte de la circonscription

Suivez Hervé Pellois