Hervé Pellois, député de la première circonscription du Morbihan

Le projet de loi pour l’évolution du logement et l’aménagement numérique (ELAN) a été adopté en dernière lecture ce mercredi 3 octobre. Il prévoit notamment des modifications importantes de la législation applicable aux « dents creuses ».
Les dents creuses sont des parcelles vacantes situées dans une zone urbanisée, qui jusqu’à présent, n’étaient ni constructibles ni cultivées du fait de leur situation. Lors de l’examen du texte à l’Assemblée nationale, avec mes collègues bretons nous avions porté plusieurs amendements afin de permettre la construction dans les dents creuses des hameaux.
Ce sera désormais possible via une modification simplifiée du plan local d’urbanisme (Plu) et du Schéma de cohérence territoriale (Scot).

Dans le cadre de la préparation de notre rapport budgétaire portant sur l’agriculture, je me suis rendu à Bruxelles, jeudi 27 septembre dernier, avec ma collègue Emilie Cariou, pour échanger sur les négociations du prochain cadre financier pluriannuel européen (2021-2027).
Ce cadre budgétaire conditionnera la future PAC, dont les orientations sont encore en cours de discussion.
Les rencontres successives avec Jean Arthuis, Président de la Commission des budgets au Parlement européen, les représentants de la France à Bruxelles, qui participent aux négociations, et les directeurs généraux de la Commission européenne en charge du budget et de l’agriculture ont été l’occasion pour nous de faire entendre la voix des parlementaires français.

Les retraités de la CFDT du Morbihan sont venus manifester devant ma permanence pour la défense de leur pouvoir d’achat.
L’occasion pour moi de rappeler que 40% des retraités ne sont pas concernés par la hausse de la CSG, et plus de la moitié des autres s’y retrouvera dès 2018 grâce à la baisse de la taxe d’habitation.
Par ailleurs, les pensions de retraite augmentent régulièrement depuis 2017, au rythme de la hausse de l’activité : + 0.8% en 2017, + 0.3% en 2019 et + 0.3% en 2020.
Dans le cadre du projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2019, les plus démunies (<1000€ par mois) pourront bénéficier d’une complémentaire santé au prix de 1€/jour.

Consultez la dernière lettre d'information

Les communes de la première circonscription du Morbihan

voir la carte de la circonscription

Suivez Hervé Pellois