Hervé Pellois, député de la première circonscription du Morbihan

Des baisses exceptionnelles de l’emploi du glyphosate et des pesticides dangereux grâce à notre action depuis 2017

Depuis 2017, la réduction de notre utilisation des pesticides est une priorité. L’attentisme contre la pollution des sols et l’usage de produits cancérigènes ne peut pas se poursuivre.

La baisse a été enclenchée : nous nous situons à un niveau d’utilisation des pesticides 20 % en dessous de celui de la période 2012 -2017.

En 2019 nous avons enregistré un record de baisse du nombre de commandes effectuées. En 2020, malgré une petite augmentation par rapport à 2019, dû à aspect conjoncturel de stockage, nos projections confirment une forte baisse.



Pour réussir, l’accent a été mis sur la réduction significative des produits phytopharmaceutiques cancérigènes avérés ou suspectés. Nous sommes parvenus à les réduire drastiquement, avec :
• une baisse de 93 % par rapport à leur niveau de 2016 pour les produits phytopharmaceutiques cancérigènes avérés ;
• une baisse de de 40 % par rapport à 2016 pour les produits phytopharmaceutiques cancérigènes suspectés.

S’agissant du glyphosate, nous enregistrons une tendance à la baisse historique de son emploi. L’encadrement inédit de cette molécule nous permet d’assurer une baisse de 50% de son taux d’utilisation pour 2021 et 2022.

Afin d’en finir définitivement avec les pesticides, plusieurs programmes d’investissement massifs sont engagés depuis le début du quinquennat :
• les programmes écophyto pour faciliter la recherche et la développement ;
• les 136 millions d’euros pour le compte d'affectation spéciale Développement agricole et rural dédié à la recherche pour des produits alternatifs ;
• l’investissements d’avenir PIA 4 pour trouver des solutions d’avenir ;
• les crédits d’impôts d’incitations en faveur de l’agriculture HVE et bio ;
• l’investissement de 250 millions d’euros pour adopter du matériel réduisant les doses utilisées ou employant méthodes alternatives.

Notre action pour réduire l’utilisation des pesticides porte ses fruits. Grâce aux investissements engagés, la consommation de ces produits continuera de diminuer dans les années à venir.

Consultez la dernière lettre d'information

Les communes de la première circonscription du Morbihan

voir la carte de la circonscription

Suivez Hervé Pellois