À l'Assemblée

Mardi 13 juillet 2021, le projet de loi de programmation relatif au développement solidaire et à la lutte contre les inégalités mondiales a été adopté, à l’unanimité, en lecture définitive.

Avec ce texte, nous avons voté des avancées majeures pour améliorer la lutte contre les inégalités mondiales :

➢ Nous augmentons l’aide publique au développement, en la portant à 0,55 % du revenu national brut de la France à partir de 2022, contre 0,37% en 2017, conformément à l’engagement du président de la République. Nous avons inscrit dans la loi que la France s’efforcera d’atteindre 0,7% de RNB en 2025 ;

Nous avons adopté à l’Assemblée nationale le projet de loi climat et résilience par 233 voix pour et 35 voix contre.

Ce texte est la traduction d’une très grande partie des propositions des 150 citoyens de la Convention citoyenne pour le climat. Les débats à l’Assemblée ont permis d’enrichir le projet de loi. Les mesures votées vont notamment permettre de :
- diviser par deux le rythme de bétonisation des sols en interdisant la construction de centres commerciaux sur des zones rurales ;

 

Nous avons adopté à l’unanimité le projet de loi relatif à la protection des enfants.

Ce projet de loi a été élaboré avec les associations et acteurs de terrain. Il comporte des avancées concrètes et fortes.

L’adoption du texte permet ainsi :
- de rechercher systématiquement la possibilité de confier l’enfant à une personne de son environnement (famille ou amis proches) avant son placement à l’Aide Sociale à l’Enfance ;

Le débat d’orientation des finances publiques est une première esquisse de notre future politique budgétaire. Elle permettra un accompagnement vers la sortie des dispositifs d’urgence mis en place face à la crise sanitaire, et surtout l’investissement massif et rapide des fonds du plan de relance (100 milliards sur deux ans).
Ce budget poursuivra notre politique qui accroit les moyens alloués aux missions prioritaires de l’Etat.

En 2022, les crédits de la mission « Défense » seront en hausse de 1,7 milliard par rapport à 2021, conformément à la loi de programmation militaire. S’agissant des forces de sécurité, elles bénéficient également d’un soutien renforcé de l’État, avec une augmentation de près d’1 milliard en 2022 du budget du ministère de l’Intérieur. Les moyens attribués à la Justice connaissent également une nouvelle hausse inédite.

 

Avec ma collègue Anne-Laure Cattelot, nous avons rédigé un rapport pour présenter nos constats et nos recommandations concernant le budget de la mission Agriculture, alimentation, forêt, pêche et affaires rurales.

Dans l’ensemble, et pour la troisième année consécutive, la mission Agriculture affiche une exécution proche de l’autorisation votée.

Page 1 sur 12

Consultez la dernière lettre d'information

Les communes de la première circonscription du Morbihan

voir la carte de la circonscription

Suivez Hervé Pellois