En circonscription

Inauguration du nouveau centre de postcure et de réadaptation du Moulin vert à Saint-Avé

J'ai assisté avec un grand plaisir à l’inauguration du nouveau centre de postcure et de réadaptation du Moulin vert à Saint-Avé. Ce nouvel équipement représente un investissement de 12 millions d'euros.

Lorsque Franck BILLARD et Jean-Yves HINDRE sont venus me présenter l’avant-projet en 2010, il m’avait paru très pertinent et il l’est. Ce nouveau bâtiment va permettre un partage des coûts, un décloisonnement entre le sanitaire et le médico-social, le rapprochement avec l’EPSM. Le site exceptionnel entre la ville et la campagne permettra à ces patients d’être plus autonomes.


Dans le cadre de la loi de modernisation de notre système de santé, une place importante a été donnée à la santé mentale. Si l’on met de côté la loi de 2011 sur les soins sans consentement, aucun texte législatif global ne s’était intéressé à ce domaine depuis plus de trente ans.
La loi santé énonce et poursuit des objectifs de santé publique, dans le champ de la prévention comme dans celui des soins. D’autre part, il accentue la logique organisationnelle de la loi Hôpital, Patient, Santé et Territoire, en mettant en avant les territoires, les acteurs de terrain, la contractualisation, la démocratie sanitaire et la nécessaire complémentarité des intervenants.
Ce texte permet de réduire les inégalités d’accès aux soins et aux droits qui, malgré les avancées nombreuses, demeurent un objectif à atteindre pour notre pays.
La santé mentale est un enjeu majeur de santé publique mais plus encore c’est un enjeu de société.
La réponse est certes dans la prévention et dans les soins mais elle est aussi dans l’inclusion et la participation sociale des personnes qui vivent avec ces troubles.
Le changement de regard porté sur les troubles psychiques, la santé mentale est un combat de tous les jours et la culture, l’éducation, l’art et les médias sont des vecteurs très importants pour y parvenir. A Saint-Avé, il y a belle lurette que cela ne pose plus de problème. La présence de l’EPSM et son grand professionnalisme ont eu raison de ces préjugés.
Comme l’a dit Jean COCTEAU, il est important de « passer d’un regard qui dévisage à un regard qui envisage ».
Les initiatives se multiplient pour changer le regard porté sur les troubles psychiques, y compris dans le Pays de Vannes. On peut notamment citer le film réalisé par le GEM Vannes Horizon « changer les regards » dont j’avais soutenu la diffusion au travers de ma réserve parlementaire, tellement le sujet me parait important.
Notre société se grandit à mesure qu’elle se révèle accueillante, innovante et bienveillante envers les personnes souffrant de troubles psychiques. Faire de la fragilité, de la vulnérabilité et de la différence une force est signe de progrès social.
Bon vent à tous les actuels et futurs occupants de ce lieu de vie exceptionnel.
Bon vent à tous les personnels très investis dans leur travail au quotidien.
Bon vent à l’association Le Moulin vert et son exceptionnel dévouement au service des patients.

Consultez la dernière lettre d'information

Les communes de la première circonscription du Morbihan

voir la carte de la circonscription

Suivez Hervé Pellois