Hervé Pellois, député de la première circonscription du Morbihan

Depuis 2017, notre ambition est de défendre la PAC et les crédits accordés à nos agriculteurs. Le Président de la République a fortement influé pour que les moyens de la PAC restent identiques (9 milliards par an pour la France). Le Plan Stratégique National (déclinaison nationale de la PAC), poursuit les mêmes exigences avec plus de force.

Aujourd’hui, le ministre de l’Agriculture a révélé les premiers arbitrages, révélant les contours de cette politique qui :
consolide une production qualitative en maintenant les dispositifs structurants, comme l’indemnité compensatoire d’handicaps naturels ou le paiement redistributif à 10% sur les 52 premiers hectares ;
accompagne la transition agroécologique en augmentant en moyenne de 90 millions d’euros par an de l’enveloppe dédiée à l’agriculture biologique ;

 

Le mercredi 12 mai 2021, l’Assemblée nationale a adopté à l'unanimité, en première lecture, la proposition de loi LaREM visant à accélérer l’égalité économique et professionnelle. Il s’agit de mesures concrètes pour lutter contre la précarité économique des femmes, combattre les biais de genre dans l’orientation professionnelle, et faire de l’égalité entre les femmes et les hommes une réalité dans les entreprises.

Les mesures votées :

• Parce que les inégalités s’installent dès la scolarité, nous renforçons la lutte contre les stéréotypes de genre dès le collège, en particulier dans le cadre de l’orientation et de la découverte des métiers ;
• Les établissements d’enseignement supérieur devront, comme les entreprises, publier un index de l’égalité et assurer un minimum de 30 % de femmes dans les jurys d’admission ;

De trop nombreux jeunes renoncent encore à suivre un parcours vers l’emploi à cause de problèmes financiers. Pour que les difficultés financières ne soient pas un frein qui empêche un jeune de se former, le Gouvernement a revalorisé, pour la première fois en plus de 30 ans, la rémunération des stagiaires de la formation professionnelle.


Une meilleure rémunération des stagiaires

Alors que la formation professionnelle représente un moyen privilégié d’accès à l’emploi durable pour les jeunes et les demandeurs d’emploi en recherche d’emploi, la rémunération qui accompagne cette formation n’avait pas été revalorisée depuis 1988. La ministre du Travail de l’Emploi et de l’Insertion avait annoncé en 2020, dans le cadre du plan « 1 jeune, 1 solution » et de France Relance, son intention d’y remédier. Grâce à un décret qu’elle a signé, cette revalorisation sera effective à compter du 1er mai 2021.

Consultez la dernière lettre d'information

Les communes de la première circonscription du Morbihan

voir la carte de la circonscription

Suivez Hervé Pellois