Hervé Pellois, député de la première circonscription du Morbihan

Le mal-être de la profession agricole est une réalité qui ne doit pas être un tabou. Le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, Julien Denormandie, accompagné d’Olivier Véran et de Laurent Pietraszewski, a annoncé le 23 novembre la mise en œuvre d’une feuille de route ayant pour lutter contre ce mal-être en replaçant l’humain au cœur des préoccupations.
La feuille de route présentée est le fruit d’un travail mené collectivement au plus près des territoires qui répond à un triple objectif : protéger les agriculteurs, revaloriser leur travail et redonner toute sa valeur à notre alimentation. Elle s’articule autour de 3 piliers : humaniser, aller vers et prévenir et accompagner.

À quelques mois de la fin de cette législature, j’ai souhaité éditer mon bilan de mandat. Ce document retrace les nombreuses actions menées au cours de ces quatre dernières années. Je vous invite à le lire en cliquant sur l’image.⬆️

L’État va lancer des appels à projets à hauteur 877,5 millions d’euros, visant à accélérer la recherche dans l’agriculture et l’alimentation de demain.
La première enveloppe, dotée de 428 millions d’euros, vise à développer des solutions innovantes au service de la résilience et de la compétitivité du monde agricole. La seconde, de 449,5 millions d’euros, vise à concevoir et déployer les solutions pour une alimentation plus durable et favorable à la santé. Les financements iront à la recherche fondamentale et appliquée. Les appels à projets s'étaleront jusqu'à la fin du premier semestre 2022.

Consultez la dernière lettre d'information

Les communes de la première circonscription du Morbihan

voir la carte de la circonscription

Suivez Hervé Pellois